Chargement en cours...

Pour pouvoir être remboursée, la cure doit comporter impérativement les 18 jours de traitements.

Elle ne peut être interrompue que sur avis médical. Dans ce cas et sur présentation d'un certificat médical, les soins seront remboursés à l'établissement thermal au prorata temporis.

Les soins thermaux sont pris en charge par l'Assurance Maladie à 65 % sur la base du Tarif Forfaitaire de Responsabilité par orientation.

La différence entre le tarif pratiqué par l'établissement thermal et le remboursement accordé par l'Assurance maladie constitue le reste à charge du curiste ou de sa complémentaire santé. Il est composé du ticket modérateur de 35% et d'un complément tarifaire, ce dernier étant ou non pris en charge selon le type de contrat souscrit auprès de la complémentaire santé.   

Les caisses pratiquent le tiers-payant, si votre prise en charge est établie :

  • à 100% :  vous réglez le complément tarifaire.
  • à 65% : vous réglez les 35% et le complément tarifaire.

Dans tous les cas, une facture vous sera délivrée pour présentation à votre mutuelle. 

Les bénéficiaires de la CUM-C ou de l'Aide à l'acquisition d'une Complémentaire Santé (ACS) ne sont pas concernés par le paiement de ce complément tarifaire. L'attestation correspondante en cours de validité vous sera demandée.

Les frais médicaux (volet 1) : le médecin thermal complétera le volet le concernant, vous le remettra ou en assurera la télétransmission afin que vous puissiez en être remboursé.
 
Selon les cas en fonction du plafond des ressources vous pourrez bénéficier des frais de déplacement et d'hébergement (volet 3). Il vous appartiendra de les compléter et de les présenter à votre caisse d'origine pour en obtenir le remboursement.

Voir le détail des remboursements sur le site AMELI